Pour cette deuxième cousette de l’été, ce sera un modèle issu du livre « Grain de couture homme et femme ». Et oui, comme beaucoup de couturières, j’ai craqué pour les patrons d’Yvanne Soufflet. Le premier modèle que j’ai choisi de faire est la variante de la robe Opale : la jupe longue.

Avec ce modèle, j’ai expérimenté pour la première fois les poches italiennes et les plis creux : finger in the noze avec les explications d’Yvanne (bon et aussi celles de ma prof de couture pour les poches, il faut le dire !^^).J'ai également expérimenté la pose d’une fermeture invisible mais je n’ai toujours pas compris la technique, photo pour preuve !^^

Fermeture invisible et plis creux

Je n’ai rien modifié de particulier par rapport au patron mais je ne voulais pas que la jupe soit taille haute (comme elle est présentée dans le livre) : j’ai donc choisi 2 tailles au-dessus de ma taille habituelle pour que la ceinture tombe sur les hanches.

Ma machine étant en train de rendre l’âme au moment où j’ai cousu cette jupe, j’ai passé plus de 10h et une cinquantaine de crises de nerf à la réaliser… Mais en réalité, pour celles qui hésiteraient à se lancer, il n’y a rien d’insurmontable. Je débute en couture et ça m’a paru à ma portée, notamment grâce aux explications super complètes que l’on peut trouver dans le livre « Grain de Couture ». Place aux photos maintenant !

Jupe Opale (variante) Grain de Couture

Des bobines et moi (marquage sur poche)

Pour ce modèle, j’ai utilisé une popeline tissée avec 2 couleurs : noir et bleu (stock de ma prof de couture, je ne sais pas d’où elle vient). Au soleil, c’est top,  ça fait des reflets noir sur le bleu. Pour les poches et la ceinture, j’ai choisi du passepoil argenté. Mis à part le tissu principal, tout le reste a été acheté à la mercerie de Saint-Germain.